Pour acquérir une qualité ou une compétence, il suffit parfois de copier quelqu’un qui la possède…

Il n’est pas toujours facile de trouver comment progresser sur des qualités impalpables et subjectives comme la confiance en soi, la lucidité, la créativité,etc. Pour la confiance en soi, il y a éventuellement des formations, mais pour la lucidité… comment faire ?

Vous est-il déjà arrivé de vous dire quelque chose comme : « Je manque de confiance en moi, je n’ai pas l’assurance de Pierre. » ou « Je ne sais pas comment fait Sylvie pour lancer des conversations aux réunions réseau, moi je n’y arrive pas ! ».

Je vous propose de vous inspirer de Pierre ou de Sylvie, et de modéliser leur comportement.

1- Déterminez des éléments observables dans leur attitude qui prouvent qu’ils ont la qualité que vous voulez acquérir.

Ca peut être la façon de bouger, de regarder, de s’habiller, les mots utilisés, le débit de parole, n’importe quoi qui soit observable.

Ne vous censurez pas, même si vous avez l’impression que ce qui vous vient à l’esprit n’a rien à voir avec la choucroute. Sans rentrer dans les détails, votre cerveau a la capacité à analyser ce qui vous sera utile, sans que vous en ayez forcément conscience. Faites-lui confiance !

2- Choisissez les 5 critères qui vous semblent les plus importants, classez-les du plus au moins important.

3- Pour chacun de ces critères, notez-vous de 0 (pas bon du tout) à 10 (je suis un expert dans ce domaine).

4- Trouvez une petite action qui vous fera passer presque immédiatement à la note supérieure. Faites-la !

Je vous donne un exemple pour que ça soit plus parlant.

Supposons que je veuille être plus à l’aise quand je rencontre un prospect.

Je remarque que mon modèle parle de banalités en début de rencontre.

Je me note à 5/10 : tendue en début d’entretien, je suis en général concentrée sur ce que j’ai prévu de dire pour convaincre mon prospect de devenir mon client.

Je me fixe comme objectif de préparer des sujets de discussion peu impliquants (météo, facilité à trouver les locaux, embouteillages, etc.) pour démarrer mes 3 prochains entretiens. Et je le fais.

Je pourrai éventuellement recommencer cet exercice une fois que j’aurai ffectué toutes les ations que j’ai programmées, pour mesurer ma progression et aller encore plus loin.

Cet exercice est un excellent moyen de construire une capacité petit à petit.

Vous aimerez peut-être :